lobbying : définition

DEFINITION

Le lobbying est une activité qui consiste à tenter d'influencer les décisions prises par les pouvoirs publics. Les lobbyistes interviennent auprès des élus et des hauts fonctionnaires pour les convaincre de prendre des décisions favorables à leurs intérêts.

Le terme « lobbying » est apparu aux États-Unis au milieu du 19ème siècle. Aujourd'hui, le lobbying est une activité répandue dans de nombreux pays. En France, le lobbying est encadré par la loi Sapin 2, qui fixe notamment les conditions d'exercice de cette activité.

Le terme «lobbying» désigne l’activité des lobbyistes, c’est-à-dire des personnes ou des groupes de personnes (entreprises, associations, etc.) qui cherchent à influencer les décisions politiques ou économiques d’un pays.

Le terme «lobbying» désigne l'activité des lobbyistes, c'est-à-dire des personnes ou des groupes de personnes (entreprises, associations, etc.) qui cherchent à influencer les décisions politiques ou économiques d'un pays.

L'histoire du lobbying est assez ancienne. En effet, on trouve des traces de lobbying aux États-Unis dès la fin du XVIIIe siècle, lorsque des groupes d'intérêt ont commencé à se constituer pour tenter d'influencer les décisions du Congrès.

Aujourd'hui, le lobbying est devenu une activité très importante, notamment aux États-Unis. En effet, selon certaines estimations, plus de 30 000 lobbyistes exercent leur activité à Washington, D.C., la capitale américaine.

Le lobbying peut être une activité légale et respectueuse des règles, mais il peut aussi être illégal et/ou douteux. En effet, certains lobbyistes n'hésitent pas à utiliser des moyens peu scrupuleux pour tenter d'influencer les décisions politiques.

Le lobbying est parfois critiqué, car certains considèrent que c'est une activité opaque qui permet aux groupes d'intérêt de prendre le pouvoir et de contrôler les décisions politiques.

En général, les lobbyistes s’adressent aux décideurs politiques pour leur exposer les intérêts de leur client et tenter de les convaincre d’adopter des mesures favorables à ce dernier.

Le terme «lobbying» désigne généralement les activités menées par des individus ou des groupes en vue d’influencer les décisions d’un pouvoir politique ou d’une institution. Ces activités peuvent prendre diverses formes, allant de la simple conversation informelle à la campagne publicitaire agressive.

Les lobbyistes peuvent être employés par une organisation intéressée par les décisions d’un pouvoir politique, comme une entreprise ou une association, ou être indépendants. Ils s’adressent aux décideurs politiques pour leur exposer les intérêts de leur client et tenter de les convaincre d’adopter des mesures favorables à ce dernier.

Le lobbying est souvent critiqué, car certains considèrent que c’est une forme de corruption. En effet, il existe un risque de conflit d’intérêts lorsque des lobbyistes essaient d’influencer des décisions en faveur de leurs clients, quitte à négliger l’intérêt public.

D’autre part, certains lobbyistes ont un accès privilégié aux décideurs politiques, ce qui peut donner l’impression que seuls ceux qui ont les moyens de payer un lobbyiste peuvent faire entendre leur voix.

Malgré ces critiques, le lobbying peut aussi être perçu comme une activité légitime et nécessaire. En effet, il permet aux différents acteurs de la société de participer au processus démocratique en exprimant leurs intérêts et en essayant de influencer les décisions politiques.

Le lobbying est donc un phénomène complexe qui suscite des opinions divergentes. Quoi qu’on en pense, il est indéniable que les lobbyistes jouent un rôle important dans les décisions politiques prises au niveau national comme international.

Le terme «lobbying» désigne l'activité des lobbyistes, c'est-à-dire des personnes ou des groupes de personnes (entreprises, associations, etc.) qui cherchent à influencer les décisions politiques ou économiques d'un pays. Les lobbyistes s'adressent aux décideurs politiques pour leur exposer les intérêts de leur client et tenter de les convaincre d'adopter des mesures favorables à ce dernier.