ADN : définition

DEFINITION

L'ADN est l'acide désoxyribonucléique, une molécule constituée de quatre nucléotides : l'adénine (A), la thymine (T), la cytosine (C) et la guanine (G). L'ADN est présent dans tous les organismes vivants et est responsable du transfert des caractéristiques héréditaires. La structure double hélice de l'ADN a été découverte en 1953 par James Watson et Francis Crick.

L’ADN : qu’est-ce que c’est ?

Le code génétique est une séquence d'acides nucléiques qui porte l'information nécessaire à la production des protéines. L'ADN est une double hélice formée par deux brins enroulés l'un autour de l'autre. Les deux brins sont constitués de sucres et de phosphate. Les acides aminés forment les chaînes latérales des deux brins et sont liés entre eux par des ponts hydrogène.
Titre du paragraphe : La fonction de l'ADN
Texte :L'ADN a pour fonction principale de stocker l'information génétique. Il est présent dans toutes les cellules de l'organisme et permet la reproduction et le développement des organismes vivants. L'ADN est également impliqué dans le fonctionnement des cellules et des organismes.
Titre du paragraphe : La structure de l'ADN
Texte :L'ADN est une double hélice formée par deux brins enroulés l'un autour de l'autre. Les deux brins sont constitués de sucres et de phosphate. Les acides aminés forment les chaînes latérales des deux brins et sont liés entre eux par des ponts hydrogène.

La fonction de l’ADN

L'ADN est une longue molécule qui contient les instructions nécessaires à la fabrication de tous les organismes vivants. Les instructions sont codées dans la structure même de la molécule d'ADN.

L'ADN est donc essentiel à la vie, car sans lui, aucun organisme ne pourrait existe. Mais comment fonctionne-t-il exactement ?

L'ADN se compose de deux brins enroulés l'un autour de l'autre. Ces brins sont formés par des unités appelées nucléotides. Chaque nucléotide est composé d'un groupe phosphate, d'un désoxyribose (une sorte de sucre) et d'une base nitrogenée.

Il existe quatre types de bases nitrogenées : l'adénine, la thymine, la cytosine et l'uracile. Les deux brins d'un même ADN sont liés entre eux par des ponts hydrogène.

La succession des nucléotides sur les deux brins d'un ADN est appelée séquence d'ADN. Elle est unique pour chaque organisme vivant.

La double hélice de l'ADN est très stable. Cette stabilité est nécessaire pour que les instructions codées dans l'ADN soient préservées au fil des générations.

Lorsque les cellules se multiplient, l'ADN se duplique pour que chaque nouvelle cellule possède une copie complète de la séquence d'ADN.

La duplication de l'ADN est assurée par des enzymes spécialisées. Ces enzymes “lisent” la séquence d'ADN et fabriquent une nouvelle molécule d'ADN complémentaire.

La structure en double hélice de l'ADN permet donc sa duplication, car les enzymes peuvent facilement lire la séquence d'un brin pour en fabriquer un autre complémentaire.

L'ADN est donc essentiel à la vie car il permet la reproduction des organismes vivants.

La structure de l’ADN

Le noyau de chaque cellule contient un acide désoxyribonucléique (ADN), molécule hélicoïdale qui stocke les instructions génétiques de l'organisme. L'ADN est composé de deux brins enroulés l'un autour de l'autre, formant une double hélice. Les brins d'ADN sont constitués de monomères d'acide nucléique appelés nucléotides. Chaque nucléotide est composé d'un groupe phosphate, d'une molécule de sucre (desoxyribose) et d'une base azotée. Les bases azotées sont les éléments constitutifs de l'ADN, et il en existe quatre différentes : l'adénine (A), la thymine (T), la cytosine (C) et la guanine (G). Les deux brins d'un même ADN sont liés par des ponts hydrogène entre les bases complémentaires : A et T, et C et G. Les quatre bases de l'ADN se combinent de manière spécifique pour former les codons, unités de trois nucléotides qui code pour un acide aminé particulier. Les codons sont les unités de base de la synthèse des protéines.

L'ADN est une molécule très importante, car elle détermine les caractéristiques des êtres vivants. Elle est composée de deux brins enroulés l'un autour de l'autre, formant une double hélice. L'ADN est très stable et peut se dupliquer très précisément, ce qui permet aux organismes de se reproduire.